Nous sommes tous interconnectés

L’homme primitif vivait pleinement intégré à la nature et respectait sa puissance. Au fur et à mesure que l’homme a compris le fonctionnement de la nature et qu’il a appris à l’utiliser en sa faveur l’homme s’en est déconnecté. Maintenant, la nature était là pour servir à l’homme à tous les niveaux. Et l’homme à donc commencé à l’explorer et à la détruire.

Avec le développement social et technologique, les hommes se sont aussi déconnectés les uns des autres. L’homme s’est même déconnecté de soi-même.

Le résultat c’est que nous avons cultivé des maladies physiques, émotionnels, mentales, sociales et environnementales… Maintenant, l’homme commence à se rendre compte qu’il est constitué de plusieurs dimensions interconnectées et interdépendantes. Il commence à réaliser que nous sommes tous liés. Nous sommes tous interconnectés !

Assumons maintenant notre responsabilité : changeons notre comportement, changeons notre vie et changeons ainsi  le monde !

Qu’est-ce qu’il te faut pour être heureux ?

La science prouve aujourd’hui ce qui est le coeur de la proposition de la Méthode DeROSE :

« Notre Culture est une rééducation comportementale qui comprend notamment les bonnes relations humaines et tout ce qui pourrait être associé à cela «      (DeRose)

 Comment sont vos relations ? Et surtout, est-ce que vous êtes-vous déjà posés la question de qu’est-ce qu’il faut pour être capable d’entretenir de bonnes relations humaines ?

Si notre corps avait son mot à dire

12662453_1723378694560364_3576414694790428611_n

Lettre d’un métabolisme stressé

Cher humain, je sais que tu es déçu avec moi. Je sais que ces derniers temps tu me caches sous des vêtements larges et que tu évites le maillot de bain à la plage. Tu me demandes une énergie que je n’ai pas. Les biscuits et les sodas que tu ingères, ne me donnent pas ce dont j’ai besoin. Je suis surchargé et je suis malheureusement obligé de stocker de l’énergie sous forme de graisse. Je sais que tu as honte de ton stock d’énergie, mais ce que tu me demandes, je ne peux pas t’offrir. Je suis faible ! Je ne me repose pas et je ne me souviens même pas de mon dernier sommeil réparateur. Quand je me réveille, tu ne me nourris pas et quand tu me nourris, ce n’est pas avec la qualité que je mérite. Je suis stressé et au bord d’une dépression nerveuse. Je sais que tu attends plus de moi, mais je dois avouer que j’attendais plus de toi aussi. Tu me demandes du focus, de l’énergie et moins de gras. Je te demande de nutriments, de l’hydratation et du repos. Et tout comme toi, je fais le poireau. Tu es gêné par la constipation, mais chéri, je ne peux me permettre de rien laisser sortir maintenant. Ne me demandes pas à me rappeler quelque chose. Mon stock d’antioxydants est faible, mes membranes cellulaires inflexibles et la mauvaise graisse que tu consommes est en train de me tuer ! Je ne peux plus transporter le sucre que tu manges comme il faut. Et contre ma volonté, je dois faire appel à mon amie insuline plus souvent. Si tu te sens étourdi et si tu as mal à la tête, c’est de sa faute. Et tu sais bien comment elle est difficile, l’insuline. À chaque fois qu’elle apparaît d’une manière désorganisée, je suis obligé de stocker encore plus de matières grasses. Laisses tomber les crèmes et les massages. Je ne peux plus répondre à des stimuli externes. Je suis tellement stressé que j’ai demandé des conseils au cortisol. Il m’a conseillé de conserver autant de liquide que possible pour me protéger et de me débarrasser, dès que possible, du poids inutile des muscles. Eh bien, les muscles sont lourds et je ne suis plus en mesure de les porter. J’ai opté pour la graisse, je suis désolé. Avec la pénurie de nutriments, j’ai dû prendre de décisions drastiques. Je ne nourris plus ta peau et tes cheveux et tu les verras bientôt partir. Je suis tellement stressé que les capsules et les suppléments alimentaires ne sont plus absorbés. Je suis en colère contre toi et maintenant je ne veux plus discuter. Je t’écris cette lettre comme un adieu. Je suis en train de m’éteindre et bientôt le manque d’air sera évident. Plus je suis malade,  plus tu me fais violence avec des médicaments et, franchement, je ne comprends pas pourquoi me traiter comme ça. Il paraît que tu veux me voir souffrir. Non seulement tu m’as négligé toutes ces années, comme maintenant tu te plains à tout le monde du fait que je sois lent, que ton métabolisme soit lent. Ça fait mal ça ! Je suis né avec quelques imperfections, mais j’imaginais que toi, avec ton intelligence humaine, saurais bien s’occuper de ton corps. Je me suis trompé ! Tu n’as pas entendu mes signes et tu m’as usé. Maintenant que je me suis vidé, je te pose la question : Quand je serais complètement épuisé et que je serais parti, où vas-tu vivre ?

Auteur  inconnu (traduction libre par Renata Coura) 

Si ton corps avait son mot à dire, qu’est-ce qu’il te dirait ? 

Indépendamment de la réponse, il est toujours temps de s’occuper de notre corps, un de nos biens le plus précieux !  

En quête de sens : une autre vision du monde

J’ai une élève que j’apprécie beaucoup et qui est devenue aussi une amie. Nous partageons des idéaux, des intérêts et des valeurs. D’ailleurs, j’ai de la chance d’être entourée des élèves-amis, avec qui j’ai le bonheur de partager la vie et de regarder ensemble dans la même direction. Ces derniers temps, pendant l’accompagnement personnalisé avec Morgane, on parlait à un moment donné sur le sens de la vie. Elle m’a donc parlé de deux films qui m’ont énormément touché. Il s’agit de deux documentaires qui parlent de la situation environnementale, économique, politique et sociale du monde actuel. Mais le plus intéressant et touchant dans ces deux films, c’est qu’au lieu de se focaliser sur le problème, ils se focalisent sur les solutions. Un abordage pro-actif, montrant des nombreuses personnes partout dans le monde avec une conscience plus élargie et une vision du monde différente. La conclusion est de que la vrai révolution pour changer le monde est à l’intérieur de chacun de nous. Et chacun, à son échelle, peut et doit être acteur dans cette transformation.

Vous êtes-vous déjà posé la question de quel est le sens de votre vie ? Que faites-vous pour être mieux et pour faire mieux ? Quel est votre rôle dans ce grand engrenage de la nature et de la vie ?

Je vous laisse avec les bandes annonce de « En Quête de Sens » et « Demain » pour que vous puissiez vous régaler et vous inspirer des exploits de la conscience humaine. Élargissons notre conscience et soyons la transformation que nous espérons pour le monde !

Bonne année et bonnes réflexions !

Voici une petite réflexion pour ce début d’année qui peut donner un sens majeur à la vie :

Qui êtes-vous véritablement ?

Qui voulez-vous être véritablement ? 

Cette vidéo nous invite à cette réflexion, en arrivant à la conclusion de que nous sommes la conséquence de nos choix :

« Je suis la nature. Je suis la conséquence de mes choix. »

Profitons de l’année 2016 pour choisir qui nous voudrons être et travaillons pour construire notre meilleure version !

Que cette année soit ainsi pleine de beaux projets et d’accomplissements !

 

La clé du bonheur

Dans une conversation avec mon cher élève Vincent, on se demandait s’il y existe une technique ou une clé du bonheur. C’est une question difficile à répondre, car chacun de nous a une conception différente de ce qui est le bonheur.

J’ai beaucoup réfléchi sur notre conversation et je me suis dise, qu’il y a quand même certains aspects sine qua non pour l’épanouissement et le bonheur et qui sous-tendent tous les autres. Je dirait donc que les clés du bonheur sont :

1. Vivre le moment présent

IMG_2358Le moment présent a un avantage sur tous les autres : ils nous appartient. Si notre attention est concentrée sur l’instant présent, on peut le vivre pleinement et augmenter nos perceptions, en élargissant notre conscience. De plus, le passé n’existe plus et le futur n’est q’une conséquence de ce que l’on fait dans le présent et il n’existe pas encore. Le présent est donc le moment de l’action.

2. Avoir des bonnes relations humaines

IMG_1743

3. Savoir ce que l’on veut et y mettre toute notre intention

k-listo-stress-sophrologie-tout-terrain-preraper-la-rentree

4. Combler nos besoins physiques, émotionnels et mentaux

5. Développer la capacité intuitive, élargir notre conscience.

Et pour vous ?  On sera ravi si vous partagez avec nous vos réflexions.

Notre école a fêté ses 8 ans !

Méthode DeRose Rive Gauche

Ce mois-ci nous avons fêté avec une grande joie les 8 ans de l’Ecole Rive Gauche. Et vous êtes la raison pour laquelle cette école existe ! Notre mission est de transmettre cette culture d’amélioration constante, basée sur la joie et l’amitié. Notre motivation est de vous donner les outils nécessaires pour construire la meilleure version de vous-même, avec plus de qualité de vie, de meilleures relations humaines et plus d’épanouissement personnel et professionnel.

montage2

Un grand merci à chaque d’entre vous et que nous puissions continuer à partager de bons et de beaux moments avec beaucoup de joie et d’amitié !

 montage3

Le présent : le moment de l’action

tumblr_nxeogj1mjF1tl8u0ko1_540

On ne peut rien faire pour le passé, sinon apprendre de nos erreurs et garder les bons souvenirs.

On ne peut pas vraiment prévoir l’avenir, même s’il est tout de même important de s’y projeter.

Mais le seul moment où on peut être vraiment protagoniste, c’est le présent. Ici et maintenant, c’est le moment de choisir, de sentir, d’agir et de vivre comme s’il n’y avait ni avant ni après. Chaque instant est là pour être vécu entièrement et en pleine conscience et contentement !